News

Bertrand Marcillat président du Comité Handball 85
Entretien avec le directeur du tournoi : Bertrand Marcillat – Président du Comité de Vendée de Handball

Que ressentez-vous à l’idée de recevoir cette deuxième édition du Vendée Hand Trophée?

C’est avec une très grande joie que nous pouvons recevoir une deuxième fois, de telles équipes au Vendéspace. Pour le développement du handball au niveau local, ce type de manifestation est très importante. Cela permet de nous faire connaître auprès d’un public non pratiquant et aussi de permettre à nos licenciés de voir près de chez eux, leurs idoles.

Comment avez-vous constitué un tel plateau ?

La constitution s’est faite tout naturellement avec notre équipe locale, le HBC Nantes qui était disponible à cette date, et Montpellier avec qui nous avons une très bonne relation et qui apprécie le Vendéspace et notre région.Pour Tremblay-en France et l’Espérance de Tunis, nous avons fait appel à candidature. Ils sont les premiers à avoir répondu en tant qu’équipe française et étrangère.

On dit que le niveau paraît plus faible que la première édition, qu’en pensez-vous ?

Ca peut paraître, si on considère le PSG Handball comme la plus forte équipe du moment et qui n’est pas là cette année. Mais au vu des résultats des trois équipes françaises présentes , nous pouvons assurer qu’il y aura du spectacle et le niveau n’en paraîtra pas aussi faible qu’il l’est prétendu. Et vous serez surpris par l’Espérance de Tunis qui sera accrocheur et qui, il ne faut pas l’oublier, a fini vainqueur de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe.

Quel est le programme de ce week-end ?

Un très beau programme avec les deux matchs du vendredi à 18h30 et 20h45. Et les finales qui auront lieu le samedi à 18h00 et 20h15. En marge du tournoi, nous avons souhaité rendre hommage au Comité de Vendée de Handball qui célèbre ses 50 ans cette année. Deux tournois jeunes sur les deux journées du vendredi et du samedi, et un pot de l’amité aura lieu le samedi après-midi dans le hall du Vendéspace où seront présents les présidents de club, les dirigeants actuels et anciens du Comité. La jeunesse sur les terrains, et les anciens dirigeants pour les voir jouer… Une bonne manière de symboliser ce passage de témoin, qui a permis de mener le Comité de Vendée de Handball jusqu’à 50 ans d’existence.

Le Vendée Hand Trophée a-t-il pour objectif de se pérenniser ?

D’un point de vue sportif, je dirais oui pour le développement de notre sport. Du point de vue des équipes qui sont venues, oui aussi car elles se sentent bien accueillies par l’organisation, les bénévoles, et dans le magnifique complexe du Vendéspace.
Bien sûr qu’il y a de quoi faire de beaux tournois et toujours avec de belles équipes de haut niveau. Mais comme dans toutes manifestations de cette envergure, l’aspect financier prend le pas, et c’est là que nous attendons à ce que le public soit présent et contribue au développement de ce tournoi, et de notre sport par la même occasion. Le public est juge et arbitre. S’il ne répond présent, alors une telle manifestation de niveau international ne peut malheureusement être pérenniser.